Protecteurs ou prédateurs ? Les hommes face à l’enjeu de la protection des animaux

 

Résumé :

Octobre 2020 : la proposition de loi portée par Cédric Villani contre la souffrance animale échoue. Ce projet reprenait le Référendum des animaux rédigé par une quarantaine d’associations et s’attaquait tant à l’élevage qu’à la chasse ou aux spectacles d’animaux. Alors que 95% des Français se disent sensibles à la notion de bien-être animal, comment expliquer la résistance persistante des mondes politique et législatif à cet égard ? Et dans le cas où la législation est effectivement créée ou modifiée en faveur des intérêts des animaux, s’agit-il de décisions purement éthiques ou bien d’autres intérêts se cachent-ils derrière ?
Au cours de cette conférence, nous interrogerons les motivations officielles (et officieuses) des décisionnaires politiques en matière de protection animale: sur quoi fondent-ils (scientifiquement, éthiquement, économiquement, juridiquement…) leurs mesures ? 

Pour tenter de répondre à ces questions, nous serons accompagnés de :

  • Romain Espinosa, économiste au CNRS rattaché au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED) et auteur de Comment sauver les animaux ? Une économie de la condition animale (2021)
  • Alice Di Concetto, juriste en droit de l’animal à l’Institut européen de droit de l’animal (European Institute for Animal Law & Policy)

 

Rdv le jeudi 1er décembre, de 18h à 20h, en salle de lecture de la Bibliothèque Lettres et Sciences Humaines de l’ENS (45 rue d’Ulm)

Organisation : Emma Osswald, Mathilde Poquillon, Valentine Eliet

Source illustration : tableau de P. Mathews, août 1838, sur le procès de Bill Burns

Le jeudi 24 novembre 2022, de 18h à 20h, en Bibliothèque Lettres et Sciences humaines (45 rue d’Ulm, 75005)



Citer ce billet
L'équipe Actualité Critique (2022, 27 novembre). Protecteurs ou prédateurs ? Les hommes face à l’enjeu de la protection des animaux. Jeudis d’actualité critique Séminaire de l’École Normale Supérieure. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/alam

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search